Benoit BOISSEAU du team Korda France vous partagera une fois par mois ses techniques et astuces de pêche en rivière à travers des articles, intitulé « River Series ».

RIVER SERIES, Automne

Ce royaume particulier qu’est la pêche en rivière, est souvent décrit comme une pêche rude mais relativement simple techniquement. Dans de nombreux cas, la mise en place d’un amorçage classique sur lequel on dépose des montages simples nous fait prendre du poisson. Cela s’avère être la norme que tout pêcheur d’eau vive s’accorde à penser. Même si j’aime la simplicité, je ne cesse de me poser des questions au bord de l’eau et finalement, je me suis aperçu qu’avec un peu de réflexion et la mise en place d’une stratégie un peu moins « simpliste », les résultats s’améliorent sensiblement. Je vais donc essayer de vous apporter quelques conseils par le biais de cette petite série mensuelle « RIVER series ». Je n’ai pas la solution à tout, je vais juste essayer de voir ce qu’il est possible de faire au vu des conditions rencontrées dans les méandres des eaux tumultueuses en fonction des saisons.

La lumière est douce à cette époque

La lumière est douce à cette époque

Novembre, la baisse constante de la température de l’eau commence à se faire ressentir sur l’activité des poissons. De plus, les longues journées de pluie récurrentes à cette saison ne donnent vraiment pas envie de mettre le nez dehors. Alors que faire ? Rester au chaud et profiter de ses proches que l’on a peut-être un peu délaissés ces dernières semaines ou bien braver les éléments et aller au-devant de l’inconnue. Ce choix appartient à chacun et je comprends à 200% ceux qui préfèrent rester au chaud. Si vous choisissez la quiétude qui commence à régner aux bords de l’eau, votre terrain de jeu est-il praticable ? Car les inondations, pas rares à cette époque, peuvent contrarier vos plans. Avec les saisons qui se radoucissent, la chute des feuilles est encore d’actualité à ce moment de l’année. Alors que peut-on avoir comme réflexion suivant les conditions de ce plein automne ? 

Passer à la vapeur, cette tresse devient très rigide

Passer à la vapeur, cette tresse devient très rigide

Ce qui nous intéresse en priorité c’est d’avoir la quasi-certitude que notre montage sera bien pêchant. Dans le courant, les derniers herbiers qui se détachent sont avec les feuilles mortes de véritables plaies pour nos terminaisons. Souvent, c’est au niveau du plomb que tout s’accumule, mais les hameçons ramassent également leur quota de matière dérivante. Les solutions pour parer à ce problème sont :

  • Tout d’abord, si vous pêcher dans un courant soutenu :

        La 1ère chose à faire est de rallonger votre bas de ligne. Plus vous éloignez votre hameçon du plomb, plus vous sécurisez celui-ci. N’ayez pas peur de mettre un minimum de 40cm et plus. Les carpes de rivière ne se saisissent pas des appâts de la même façon que celles d’eau close. La concurrence alimentaire les rend très agressives également. Il n’y a donc pas de problème de piqûre. Je vous propose une tresse relativement souple, la N-trap semi stiff en 30lb. Pour moi elle est parfaite pour cette situation. Elle est assez souple pour suivre le courant et assez rigide pour faire de bons lancers. Cela dit, je vous conseille également de mettre à chaque lancer un soluble avec quelques billes pour être vraiment sûr de ne pas vous emmêler.

      La seconde est au niveau de l’hameçon, le kurv shank xx de chez korda est parfait. La pointe rentrante évitera un maximum de débris de venir s’y accrocher. Il est très costaud également, ce qui est très important pour pouvoir combattre les balafrées d’eau vive ou autre moustachus. Pour le monter, faites un K-d Rig en ne dénudant que le cheveu.

Soyez prêts

Soyez prêts

      Pour finir, je vous propose d’utiliser des wafters. Et oui, même en rivière ces appâts ont un très grand intérêt. Si vous avez choisi une taille 2 en hameçon (ce qui est recommandé), je vous conseille de faire un doublé de wafter en 15mm. L’effet produit sous l’eau est très mobile et peut inciter un poisson à « attaquer » votre appât pensant que celui-ci est vivant.

Wafter et pop-up en rivière aussi

Wafter et pop-up en rivière aussi

  • Enfin si vous pêchez dans un courant lent voire inexistant :

  Dans ce cas c’est très simple, nous pouvons adapter les solutions que nous avons en étang par exemple.

Je vous conseille un montage parfait pour cette situation : le  stiff hinge mechanics. Vous aurez alors une rigidité qui vous permettra de bien lancer et d’avoir également un appât bien décollé du fond. Vous serez donc certain que votre esche ne sera pas recouverte de feuilles. Si vous avez besoin d’un step by step pour ce type de terminaison, je vous renvoie sur le site korda.fr vers lien lien suivant >>>

Une belle récompense

Une belle récompense

J’espère que ces quelques petits conseils vous encouragerons à aller vous mesurer à nos combattantes de rivière qui seront, soyez-en sûrs au mieux de leur forme à cette époque. Je vous souhaite de profiter pleinement des belles couleurs et de l’ambiance à la fois rude mais aussi magique que le mois de novembre peut offrir. La rivière est un animal, soyez son prédateur !

texte et crédit photos: Benoit BOISSEAU

A propos de l'auteur

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.