Notre spécialiste Korda et consultant du team Korda France, Benoit BOISSEAU, nous présente le Prodding Stick de chez Cygnet. Un atout non négligeable pour connaitre rapidement et précisément la nature du fond. Un complément de taille après avoir passé l’écho !

Aujourd’hui, nous avons de multiples façons de sonder grâce notamment aux avancées technologiques. L’arrivée de l’échosondeur fût une révolution dans cette pratique. Nous avons désormais à notre disposition du matériel de haute technicité. Pour pratiquer tout type de pêche, il m’arrive d’y avoir recours. Quand nous avons de grandes étendues à sonder, il est vrai que l’écho est inégalable en rapidité. Mais voilà, ce produit à plusieurs inconvénients. Le prix non négligeable d’une part. Le fait d’avoir une batterie à transporter ensuite, et puis si l’on a du matériel d’entrée de gamme, qui est déjà relativement cher, pour connaitre les textures du fond, cela est juste impossible.

Lorsque l’on a « dégrossi » le travail avec l’écho ou même une canne à sonder, le prodding stick de chez cygnet est vraiment redoutable dans la précision du ressenti de la texture du fond. Bien évidemment, il peut être utilisé seul sur de petites étendues d’eau.

prodding stick cygnet

Le prodding stick est livré dans une housse en toile solide. Quatre éléments de 1m22 sont rangés dans des compartiments séparés. En bas de la housse, deux poches sont garnies d’une part de la poignée et d’autre part de deux outils qui se vissent à l’extrémité allant au fond de l’eau.

prodding stick cygnetLes pas de vis et vis sont en inox et le revêtement des éléments est en peinture laquée noire pour une très bonne tenue dans le temps. Chaque élément a un repère permettant de connaître précisément la profondeur de la zone étudiée.

Deux possibilités d’utilisation grâce notamment aux embouts fournis. L’un de forme ronde et aplatie sert au rôle principal de ce produit qui est de ressentir les différents substrats qui se trouvent au fond de l’eau. C’est d’ailleurs assez bluffant de voir la sensibilité qu’apporte cette outil ! (J’ai d’ailleurs une petite anecdote à ce sujet. Grâce à la précision obtenue en cherchant un spot, je suis tombé sur une toute petite tache de petits cailloux de 30 cm² environ. Celle-ci en plein milieux d’une grande étendue de glaise qui ne m’avait apporté que des capots. Grâce au prodding stick et cette fameuse petite tache dure, j’ai enfin trouvé quelques poissons pour mon plus grand bonheur !)

Deuxièmement, une fois trouvé une zone potentiellement visitée par les carpes,  on peut échanger le premier élément servant à « tâter » le fond contre un autre conique pour l’enfoncer fermement et servir de repère (pour le dévisser, si celui-ci est difficile à enlever, un outil est fourni pour aider à cette tâche). Pour ceux qui pratiquent la pêche en bateau, lors de dépose un jour de vent par exemple, cela est très difficile de placer un montage et de l’amorcer précisément sur le spot. Si en plus celui-ci est petit, comme ma fameuse tache de cailloux, c’est juste carrément impossible ! Donc, grâce au prodding stick bien planté dans le sol, la dépose est précise car même en dérivant, le repère visuel est grandement utile.

prodding stick cygnet

Une dernière idée pouvant servir à ceux qui aiment filmer sous l’eau avec une caméra type « Go pro » par exemple. Et bien il est vendu une fixation qui s’adapte parfaitement sur les éléments du prodding stick. C’est alors un réel plaisir de découvrir de belles images subaquatiques.

texte et crédit photos: Benoit BOISSEAU, team Korda France

A propos de l'auteur

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.