J’ai pour préférence d’opter pour des esches équilibrés quand l’amorçage est composé de particules, avec les différentes approches pratiqué j’ai constaté que c’est un bon compromis pour les poissons méfiants.

Quelles sont vos approches dans ce genre de conditions ?

 

Une réponse

  1. julien

    Il est vrai que l’appât équilibré offre de bon résultat avec les particules de graines, pour ma part je pêche beaucoup en bonhomme de neige de petite taille, c’est le même principe, le fait que les carpes fouillent, avale et recrache déclenche une euphorie au vue de toute les particules en suspension du substrat.
    Les carpes deviennent donc moins méfiante. Les autres cotés positifs c’est que les particules tiennent le poisson plus longtemps sur le sport et l’appât équilibré lui se gobe et monte plus facilement dans la gueule de la carpe, ce qui permet généralement une piqûre parfaite. L’appât équilibré permet une bonne technique d’approche en eaux sur-pêché également.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.